cryothérapie

Les bienfaits de la cryothérapie : se soigner par le froid

Que ce soit dans les médias, dans les revues spécialisées ou encore sur internet, la cryothérapie fait de plus en plus parler d’elle. D’abord prisée par les grands sportifs, elle séduit maintenant le grand public. Retour sur une pratique pas si nouvelle que ça, mais qui fait toujours plus d’adeptes.

La cryothérapie, qu’est-ce que c’est ?

La cryothérapie désigne une pratique qui consiste à appliquer un froid extrême sur une zone précise ou sur le corps entier pour créer ce qu’on appelle un choc thermique, supposé soulager certaines douleurs et palier divers problèmes de santé. Elle est notamment réputée pour aider à la récupération après le sport, prévenir les courbatures, réduire l’anxiété ou encore apaiser les douleurs chroniques.

Il existe trois formes de cryothérapie :

  • La cryothérapie en traitement local : elle est la forme la plus connue de cryothérapie. Elle consiste en l’application d’une poche de glace, d’un spray ou d’une compresse froide, parfois refroidie à l’azote liquide, sur une petite zone à traiter pour soulager la douleur ou soigner une verrue, par exemple.
  • La cryothérapie par conduction : elle consiste en une immersion dans l’eau froide, avec plusieurs seuils de tolérance échelonnés sur des séances de 10 à 20 minutes. Cette technique est notamment très répandue chez les sportifs de haut niveau durant leur phase d’entraînement.
  • La cryothérapie du corps entier par convection : elle est certainement celle dont on parle le plus en ce moment. Elle propose une exposition du corps à un air glacé, jusqu’à -150 degrés, sur un temps très court (1 à 3 minutes).

A chaque problème, sa solution par le froid.

Comment pratiquer ses séances de cryothérapie ?

Avec la popularisation du phénomène cryothérapie, celui-ci s’invite désormais à domicile. Certains sites spécialisés, comme Promokiné, proposent en effet une large sélection d’appareils adaptés à destination des professionnels, mais aussi des particuliers, et qui permettent d’équiper son cabinet ou de réaliser son traitement sans bouger de chez soi.

La cryothérapie peut également être pratiquée dans un espace encadré par des professionnels, que ce soit au sein d’un cabinet de kinésithérapie ou dans l’un des nombreux centres spécialisés qui ont fleuri un peu partout en France ces dernières années. Les prix peuvent varier de 40 à 50 euros la séance. Dans le cadre d’un traitement médical, ces frais peuvent être remboursés intégralement ou en partie par certaines mutuelles.

Quelques consignes de sécurité et contre-indications sont à respecter cependant si vous souhaitez essayer un traitement par cryothérapie :

  • Pour un traitement local, il faut veiller à ce que l’application de froid sur la zone n’endommage pas les tissus sains présents en périphérie.
  • La cryothérapie ne doit pas être utilisée sur des plaies encore ouvertes.
  • Pour un traitement du corps entier, la température du corps ne doit pas baisser en dessous de 7 degrés. Il peut y avoir un risque de lésions nerveuses.  
  • La cryothérapie du corps entier est fortement déconseillée aux femmes enceintes, ainsi qu’aux enfants.

Cette pratique peut comporter quelques risques si elle n’est pas correctement effectuée. Dans tous les cas, pour une première utilisation d’une des techniques dites de cryothérapie, il est recommandé de faire appel aux conseils d’un professionnel, et de les suivre scrupuleusement.