Quelle est la bonne façon d’ajouter un possessif à un mot pluriel qui ne se termine pas par « s » ?

Quelle est la bonne façon d’ajouter un possessif à un mot pluriel qui ne se termine pas par « s » ?

Chez les femmes. Tout comme « pyjama de chat » signifie « pyjama possédé par un chat », « femme » signifie « femme » signifie « femme ».

Jeremy Marchant, Stroud, Gloucestershire

 

C’est celui des femmes. L’apostrophe va après le s quand le pluriel a un  » s « , c’est-à-dire  » Les toits des maisons sont couverts de neige « . Parce que ‘femmes’ est déjà pluriel, quand on ajoute les’s’ possessifs, l’apostrophe passe devant.

Matthew Redgrave, Londres

 

Le premier. Chez les femmes. Parce que la  » femme  » est déjà plurielle et possessive. Par conséquent, il suffit d’ajouter l’apostrophe’s’. Ce ne serait que pour les femmes si les femmes sans l’apostrophe étaient le pluriel de la femme. Malgré le fait que « women’s » a raison, mon correcteur orthographique n’aime toujours pas ça. Je pense qu’il fait plus d’erreurs que moi….

Katie Edge, Londres

 

Ce sont des vêtements pour femmes, des livres pour enfants, etc.

Anthony McGowan, Londres, Royaume-Uni

 

Femmes

Roger Thomson, Brighton

 

Chez les femmes. L’apostrophe des possessifs a été ajoutée par des grammairiens du XVIIIe siècle qui pensaient que le possessif venait d’une forme perdue où il était fourni par un mot distinct plutôt que par une forme génitive spéciale (le chapeau de Jean = Jean son chapeau ; les chapeaux de Jean = Jean leurs chapeaux). Légèrement en colère, mais on est coincés avec ça. C’est pour les femmes, les enfants, les hommes…

Keith Mason, Londres, Royaume-Uni