Le vapotage : ce qu’il faut savoir

Avec l’avènement et la vulgarisation de la cigarette électronique, de nouveaux termes ont vu le jour. Pour la petite histoire, la cigarette électronique a été inventée en 2005 par les Chinois. Rien que dans l’Hexagone, plus de 1,7 millions ont été recensés. Il est donc essentiel de distinguer les différents termes tels que le vapotage des e-liquides ou encore des vapoteurs. Pour s’y retrouver, il convient de faire le point sur les expressions les plus employées par les utilisateurs de cigarettes électroniques.

Les 3 grandes familles d’e-cigarettes

La cigalight est la première forme de cigarette électronique. Apparu en 2010, cet appareil est quasiment similaire à une cigarette classique. S’ensuivent les cigarettes de type Ego qui se démarquent par leur forme cylindrique et un système de recharge innovant, via un port USB. Quant aux Mod, ils furent lancés à partir de 2014. Les modèles sont de plus en plus sophistiqués et offrent de nouvelles fonctionnalités comme le réglage de la puissance de la vapeur. Comptez aussi sur une batterie qui procure une grande autonomie. Pour vous aider à trouver les modèles qui répondent à vos besoins, nous vous répondons à la question : dans quel magasin de cigarettes électroniques se fournir ?

Les e-liquides

Le e-liquide est l’un des principaux composants de la cigarette électronique. D’ailleurs, il existe tellement d’e-liquides qu’il n’est pas toujours facile de faire son choix. À noter que cette substance contient un taux de nicotine moindre et se décline en différentes saveurs : fruitée, plantes, vanille, thé, réglisse, bonbon, boisson… Pour rappel, les principaux composants de l’e-liquide sont la nicotine, la glycérine végétale, les arômes, le propylène glycol. Ce genre de substance est fluidifié avec de l’eau ou de l’alcool.

Les vapoteurs

La cigarette électronique émet de la vapeur aromatisée et c’est de là qu’est né le terme de vapotage et de vapoteurs. Le mot vapoteur désigne les utilisateurs d’e-cigarette. Selon le cas, les vapo-fumeurs ont recours uniquement à la cigarette électronique ou la combinent avec la cigarette classique. Il ne faut pas oublier les personnes non-fumeurs qui ont pourtant cédé aux sirènes de la e-cigarette.

La plupart des vapoteurs ont choisi cette dernière comme alternative pour arrêter le tabac. En effet, ils peuvent privilégier les e-liquides qui sont dépourvus de nicotine pour compléter les effets des patchs ou des gommes. Sinon, ils peuvent diminuer progressivement le taux de nicotine.

Les principaux composants de la cigarette électronique

L’e-cigarette est composée d’une batterie, d’un réservoir et d’une résistance. Quant à l’e-liquide, il est contenu dans le clearomiseur. Vous y trouverez également un drip tip qui n’est autre que l’embout de la cigarette électronique. En fonction des modèles, cet appareil se décline en différents matériaux, dont le bois et le métal. Dans tous les cas, les utilisateurs de cigarettes électroniques vapotent pour ressentir le hit. Cette sensation est provoquée par le passage de la bouffée de vapeur dans la gorge.

N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux !