La dernière génération de réseaux mobiles est appelée 4G, et dans cette leçon, nous verrons de quoi il s’agit et comment elle fonctionne.

Le débit de données jusqu’à la quatrième génération peut atteindre l’ordre de grandeur de gigabits par seconde. Nous utilisons également les techniques multi-antennes appelées MiMo, qui sont principalement conçues pour la transmission de données. Contrairement à la technologie UMTS, différentes fréquences sont utilisées, et au niveau des infrastructures, c’est économiquement faisable, s’intégrant bien aux systèmes existants.

L’une des mises en œuvre possibles de la quatrième génération de mobiles est appelée LTE («  »Long Term Evolution » »), conçue pour la transmission de données uniquement et non pour la parole.
Un Smartphone moderne tend toujours à se connecter afin d’avoir la plus grande vitesse de transmission de données dans toutes les conditions. Si, par exemple, nous avons une couverture LTE, le téléphone se connecte en LTE car il échange des données à travers toutes les applications en cours, mais si vous devez passer ou recevoir un appel téléphonique, le smartphone est obligé de passer soit en UMTS soit en GSM.

Une solution possible est d’abandonner la téléphonie classique pour passer à la téléphonie VOIP, «  »Voice Over IP » » : la voix voyage avec les données grâce à la technologie IP. Ce n’est qu’avec la mise en œuvre de techniques telles que la VOIP que l’on pourrait penser à abandonner les systèmes GSM et UMTS avec réutilisation des fréquences libérées.