Il existe différents types d’écrans sur le marché et ils s’appuient tous sur des technologies différentes pour produire le même résultat. Chaque technologie a ses avantages et ses inconvénients, voici donc quelques informations à garder à l’esprit :

TV LCD : CCFL (Cold Cathode FLuorescent)

Jusqu’à récemment, tous les téléviseurs LCD étaient rétro-éclairés par des CCFL (Cold Cathode FLuorescent lamps) toujours allumés. Cette technologie, aujourd’hui dépassée, a été dépassée par la technologie LED, mais vous pouvez la trouver dans certains modèles moins chers.

LED TV : LED direct

Les téléviseurs à LED directes (rétroéclairage direct) sont rétroéclairés par une rangée de LED (diode électroluminescente) placées immédiatement derrière le panneau. Cela permet une gradation locale, c’est-à-dire que les zones d’ombre et de lumière immédiatement adjacentes peuvent être reproduites plus efficacement, ce qui améliore considérablement le contraste. Les téléviseurs à LED sont également plus économes en énergie et ont une gamme de couleurs plus large que les téléviseurs basés sur le CCFL. Toutefois, en raison de leur coût élevé, les téléviseurs à LED directe ont été remplacés par la technologie LED Edge.

LED TV : Edge LED

Dans ces téléviseurs, les LED de rétro-éclairage ne se trouvent que sur le bord du panneau. Cette solution permet d’obtenir des écrans beaucoup plus fins et offre des niveaux de contraste plus élevés que les panneaux CCFL, mais n’offre pas la même qualité visuelle que les écrans à rétroéclairage direct. Cependant, les prix sont plus bas, c’est pourquoi la plupart des téléviseurs sur le marché dépendent de cette technologie.

OLED TV

Le rétro-éclairage des OLED (Organic Light Emitting Diode) se produit en faisant passer un courant électrique à travers un film émissif et électroluminescent. Les avantages de cette technique sont un rendu des couleurs beaucoup plus élevé, un meilleur contraste et la possibilité de produire des écrans extrêmement fins et flexibles. Cette technologie représente le maximum actuellement disponible pour les écrans et la première télévision OLED sur le marché n’a été vue qu’en 2014. Il s’agit donc d’une technologie relativement nouvelle et coûteuse.

Point quantique

Le filtre nanocristallin produit par Samsung qui est basé sur la technologie Quantum Dot (points quantiques) permet d’avoir une palette de couleurs nettement améliorée et des niveaux de contraste proches de ceux des OLED.

Télévision à plasma

Les téléviseurs à écran plasma sont basés sur des panneaux de verre contenant des millions de petites cellules remplies d’un mélange de gaz nobles. L’électricité stimule les gaz et ceux-ci illuminent les pixels de l’écran. La technologie plasma, bien que supérieure aux LCD en termes de contraste et de fidélité des couleurs, n’est applicable que sur les grands écrans (plus de 42 pouces) et a maintenant été abandonnée par tous les fabricants. Il est très rare de trouver des téléviseurs à plasma en vente aujourd’hui.

Les téléviseurs courbes

Certains fabricants ont mis en vente des téléviseurs avec un écran légèrement incurvé. Toutefois, contrairement aux anciens téléviseurs à tube cathodique, la courbure est tournée vers l’intérieur et non vers l’extérieur. L’idée derrière cette solution est que la courbure rend les pixels équidistants des yeux du spectateur, ce qui rend l’observation plus satisfaisante. Cette approche a cependant des inconvénients : si nous sommes assis trop de côté, à plus de 40 degrés environ, la courbure commence à compromettre la géométrie de l’image, réduisant le contenu près de nous et comprimant le centre de l’image.