Avis aux amateurs de Riesling, de Sauvignon Blanc, Cabernet Sauvignon et autres vins blancs, si vous voulez déguster vos cépages préférés dans les règles de l’art, le choix du bon verre à vins blanc est primordial. Verre tulipe, verre ballon, verre évasé, grand verre, petit verre, il existe d’innombrables modèles de verres à vins. Mais saviez vous que les caractéristiques qui différencient ces différents verres sont justement destinées à sublimer les propriétés organoleptiques d’un type de vin en particulier lors de la dégustation. Ainsi l’on ne dégustera pas des vins rouges comme le bourgogne dans le même type de verre qu’un vin blanc comme le Chardonnay. Pour en revenir au vin blanc, nous allons élaborer dans cet article les différentes caractéristiques qui définissent un bon verre à vin blanc.

Bien choisir son verre à vin blanc en tenant en compte les trois axes d’une dégustation

  • L’axe visuel : Pour déguster un grand cru, votre verre à vin doit être d’une transparence irréprochable. Les meilleurs élèves dans ce domaine sont les verres de vin en cristallin ou en cristal. Un verre transparent vous permettra d’apprécier chaque nuance de votre vin blanc, évitez absolument les verres à pieds colorés, fumés ou même avec des gravures. Les flûtes ont cette forme spécifique afin de vous permettre de profiter le plus longtemps possible du spectacle de l’ascension des bulles pour les vins effervescents et le champagne.
  • L’axe olfactif : afin de développer leur arômes et leur bouquet au maximum certains vins doivent absolument passer par la case aération. L’on peut dans ce cas les servir en carafe et dans des verres dont la base est plutôt large pour maximiser la surface d’oxygénation. Cette large base devra cependant être couplée à des bords d’une finesse extrême (pour s’effacer au contact des lèvres) qui se resserrent pour offrir concentrer les arômes
  • L’axe gustatif : Pour bien percevoir les propriétés gustatives du vin comme le gras ou l’acidité, la forme du vin doit doit favoriser la concentration sur les cotés ou le centre de la langue. D’ailleurs pour pleinement percevoir la palette gustative d’un vin un sommelier ou un œnologue s’y prendra en trois gorgées.

Quel verre pour votre vin blanc ?

Comme un vin blanc ne contient pas énormément de tanins, nul besoin d’un très grand verre pour l’aérer. Contrairement à un verre à vin rouge comme pour le verre à Pinot Noir, le verre destiné à la dégustation d’un vin blanc doit avoir une plus petite contenance pour ne pas en perdre la complexité ni la richesse aromatique. Le verre à vin blanc doit aussi être légèrement conique afin de vous permettre de la faire tournoyer pour libérer ses arômes. Il existe également le fameux verre inao, ce verre à pied qui a été spécialement étudié pour sublimer tous les types de vins et qui fera aussi bien office de verre de vin blanc que de verre de vin rouge. Bonne dégustation de vin !